C'est d'actualité :

Connaissez-vous l'huile essentielle d'épinette noire ? Elle sent délicieusement bon le sapin et est une incontournable de l'hiver (car oui l'hiver énergétique est là depuis mi novembre). Elle a une action :- contre la fatigue profonde,- anti-coup de pompe,- anti-inflammatoire. Elle stimule les glandes surrénales qui sont responsables de la production du cortisol qui permet de libérer l'énergie dans le corps en début de journée. Utilisée selon les principes de la phyto-énergetique , elle va permettre de soutenir l'organe énergétique de l'hiver, le Rein. Mode d'emploi : En olfaction ou diffusion pour un effet anti-stress, En friction sur la zone des reins (au niveau de la taille, sous les côtes dans le dos) et/ou sur la zone interne des chevilles (zone entre la malléole interne et le tendon d'Achille). Elle peut être combinée à la gaulthérie couchée et à l'immortelle (pour 90% d'huile végétale neutre, 4% HE épinette noire, 3% HE gaulthérie couchée, 3% HE immortelle) à appliquer sur les mêmes zones. Précautions d'emploi: Je l'utilise souvent pure en friction sur les reins mais elle peut être dermo caustique donc à tester (1 goutte sur le poignet). Par précaution, la diluer comme mentionné ci-dessus. Elle doit être utilisée, ainsi que le mélange, le matin sinon gare à l'insomnie... En tant que stimulante des glandes surrénales, elle peut être contre-indiquée en cas de problème de thyroïde (notamment hyperthyroïdie). Consultez votre médecin au moindre doute.

Covid 19 : Les mesures sanitaires appliquées depuis Mai 2020 restent d'actualité.